La Cr10/S en Standalone

Présentation

Le mod Standalone c’est quoi?

Le standalone consiste à embarquer tout les composants sur l’imprimante, plus de boitier de contrôle, tout est sous la machine. Il est possible de trouver plusieurs mod de ce type sur Thingiverse mais je vais vous présenter ici le plus abouti selon moi, celui de Kim Ingals.

Vous retrouverez les premiers standalone de Kim sur notre groupe ICI

Le sujet sur notre groupe Facebook ICI
Le liens Thingiverse ICI

En faisant cette modification j’ai également remplacé et ajouter:

  • La carte mère d’origine par une Mks Gen 1.4 avec des drivers Tmc 2208
  • La hotend d’origine par une E3DV6 original.
  • L’extrudeur d’origine par un extrudeur Bondtech.
  • Le moteur de l’extrudeur par un moteur pancake 22mm.
  • Un Raspberry avec Octoprint.
  • Une camera Rpi
  • L’impression du support hotend de Kim le Thingiverse , le sujet sur notre groupe ICI
  • Le support caméra de Kim le Thingiverse, le sujet sur notre groupe ICI

Le boîtiers permet d’accueillir toute les élément du boitier d’origine mais aussi d’intégrer un Raspberry pour installer Octopi et un relais pour allumer/éteindre votre imprimante. Le refroidissement du boitier est assuré par deux ventilateurs 120mm.
Pour ceux qui ce pose la question si il est possible de passer sa machine en Direct Drive avec un seul axe z la réponse est oui, ma machine possède un seul axe, malgré le poid plus conséquent je n’ai pas constaté de problème lié.

Le matériel nécessaire

Voici toute la liste du matèriel que j’ai utilisé pour l’ensemble des modifications.

Standalone:

Support Hotend montage direct drive:

Camera Raspberry:

L’impression

J’ai imprimé les pièces en PETG Arianeplast pour une meilleure résistance mécanique à comparer au PLA. J’affectionne la marque pour la facilité d’impression et le rendu, qui est très bon.

Il faut compter environ 1500 gr pour le Standalone et 750gr pour l’impression du support hotend avec le support caméra.

Concernant l’assemblage des pièces Kim à fait une notice au format pdf très bien expliqué, il n’y a pas de difficulté particulière. La notice est disponible ICI elle est aussi disponible avec les fichiers à imprimer.

Le montage

Voici la disposition du matériel, à noter un câble usb coudé est obligatoire et l’achat de deux nappes écran est nécessaire si vous acheter la carte mère indiquez ci dessus.

Concernant le réglage de la tension des drivers vous trouverez les explications ICI.

Le support hotend

Le support camera

Le résultat

Conclusion

Je suis très content des modifications apportées pour plusieurs raisons:

  • La différence de bruit, qui est impressionnante grâce au drivers.
  • Plus de tuyau qui ce décroche entre l’extrudeur et la hotend avec le passage en direct drive.
  • Des rétraction plus courte en direct drive donc un possible gain de temp sur les impressions importante.
  • La qualité sur les impressions est au rendez vous avec la E3dv6 et le bondtech qui est pour moi le top pour le moment.
  • Une possible évolution en double extrusion avec la Mks gen 1.4.
  • Aucun câbles ce balade avec le mod standalone.
  • L’intégration du raspberry à l’intérieur de l’imprimante.

Ce que j’aime moins:

  • Une petite perte de hauteur sur l’axe Z du faite que le câble de la hotend bute sous le portique.
  • Une conception de la buse de refroidissement peut être à revoir, certains son plus efficace selon moi.

Je tiens à remercier Kim Ingals pour ses créations de qualité que vous pouvez retrouver sur thingiverse. Je remercie aussi Dupe Hart pour m’avoir aidé à la mise en service de ma machine.

Liens vers le groupe Facebook

Rédaction:Julien Torre