Lexique


A

 

ABS

Acrylonitrile Butadiene Styrene. Plastique fabriqué à base de pétrole utilisé dans l’impression FDM. Contrairement au PLA, il est non-biodégradable (mais peut être recyclé) et soluble dans l’acétone. Sa température de fusion est d’environ 210-230°c. L’utilisation d’un lit chauffant et d’un caisson est recommandé pour l’impression car cette matière est plus sensible aux effets de « warping » et aux variations de température que le PLA. De plus, certaines études montrent les effets nocifs des particules rejetées dans l’air lors de l’impression.


B

Bordure (Brim)

Option à activer dans votre logiciel de tranchage (slicer) qui permet d’améliorer l’adhésion de la pièce au plateau  lors de l’impression. Elle peut être plus ou moins large suivant vos paramètres et est en contact avec votre pièce. Facile à retirer (en général, une seule couche de hauteur), elle est idéale pour des impressions dont la base est fine.

 

Bowden

Système d’extrusion dans lequel le feeder est éloigné de la tête et où le filament est guidé par un tube PTFE. C’est le système qui équipe la CR-10 d’origine. L’avantage est que la tête ne supporte pas le poids du moteur contrairement au système « direct drive« , mais est plus contraignant au niveau de la rétraction et l’impression de certains types de filaments comme le flexible.


C

Cartouche de chauffe

Élément essentiel de la tête d’impression, c’est le cylindre qui permet de monter température le corps de chauffe afin que le filament fonde et passe par la buse avant de se déposer sur le plateau. Elle est reliée par des câbles au boitier de contrôle de l’imprimante.


E

Endstop (ou fin de course)

Existants sous diverses formes (mécaniques, optiques, ou magnétiques) ils équipent toutes les imprimantes 3d Reprap. C’est un interrupteur qui permet de déterminer le point de départ (Home) du plateau et de la tête d’impression. Lors du lancement d’une impression, le plateau et la tête d’impression vont se positionner à leurs points d’origine (sur la CR-10, Y pour le plateau et X, Z pour la tête d’impression). L’interrupteur va donc s’activer lorsque le plateau ou le chariot de la tête rentrent en contact avec lui afin d’indiquer au programme de l’imprimante qu’ils se trouvent à la position de départ. Ils ont aussi le rôle de limiteur, pour éviter que le plateau ou la tête aillent au delà des limites d’impression.

 

Extrudeur / extrudeuse

A l’origine, l’extrudeur (« extruder » en anglais) désigne la tête d’impression par laquelle s’écoule le filament, qui extrude (du verbe extruder). En français, l’extrudeur est souvent utilisé pour désigner le « feeder« , le moteur qui entraîne le filament jusqu’à la tête. On utilise plus volontiers le terme « extrudeuse » pour désigner la tête d’impression.


F

 

FDM

Fused Deposition Modeling. Traduit en français par Dépot de Matière Fondue. C’est la technologie utilisée aujourd’hui par de nombreuses imprimantes grand public et professionnelles, notamment la CR-10. D’autres technologies d’impression 3d existent, comme DLP, SLA ou DMLS.

 

Feeder (Extruder)

Système d’entrainement du filament pour l’emmener jusqu’à la buse. Le système est composé d’un moteur pas à pas, de roues et d’un ressort.

 

Firmware

Le firmware (microprogramme) est le programme intégré dans l’imprimante qui permet de contrôler cette dernière. Le firmware de la CR10 est un dérivé de Marlin.


G

Gcode

Langage machine utilisé par les imprimantes RepRap (mais également par certaines machines CNC ou autres). Ce langage commande les mouvements de la tête d’impression et différents paramètres comme l’arrêt des moteurs, la vitesse des ventilateurs, la température du plateau et de la tête, etc. Un fichier Gcode contient donc toutes ces informations, informations qui permettront à votre imprimante de savoir ce qu’elle doit faire et à quel moment. Le fichier Gcode est généré par le slicer une fois vos paramètres d’impression choisis. Il peut être édité manuellement depuis un éditeur de texte pour les utilisateurs les plus avancés. Pour les curieux, vous trouverez la liste des commandes Gcode ici.


J

Jupe (Skirt)

Option à activer dans votre slicer, le filament est extrudé autour de la pièce avant l’impression sans la toucher. Contrairement à la bordure (brim) ou au radeau (raft), cela n’apporte rien en terme d’adhérence. En revanche, cela permet d’assurer un flux régulier du filament avant l’impression et aussi de détecter à l’œil nu un éventuel défaut de mise à niveau du plateau.


L

 

Lit chauffant (ou plateau chauffant)

Aussi appelé « Heated print bed » en anglais, c’est un plateau équipé d’une résistance permettant de le chauffer afin d’assurer une bonne adhérence lors de l’impression. Facultatif lors de l’impression de filaments PLA (mais recommandé), il est obligatoire pour l’impression en ABS.


M

 

Marlin

Il s’agit du firmware implanté dans la CR10 sous une forme modifiée. C’est un firmware open source créé en 2011 pour les imprimantes Reprap et Ultimaker. Il est maintenant couramment utilisé dans l’impression 3D.
Il est régulièrement mis à jour et vous trouverez ici un tutoriel pour flasher votre CR10.


N

Nema 17

Standard utilisé pour les moteurs équipant de nombreuses imprimantes Reprap, dont la CR-10. Nema est l’acronyme pour National Electrical Manufacturers Association, qui regroupe de nombreuses sociétés en charge de rédiger les normes pour les produits électriques. Le chiffre 17, lui, fait référence à la taille du moteur (1.7 x 1.7 pouces). On retrouve 4 moteurs Nema 17 sur la CR-10 : un pour chaque axe (X, Y, Z) et un pour l’extrudeur (feeder).


P

 

PLA

Polylactic Acid. A. Plastique polymère biodégradable fabriqué à partir d’amidon végétal. Plastique très facile à imprimer car il ne nécessite pas de lit chauffant (même si celui ci permet d’améliorer l’adhésion) et sa température de fusion est plus basse que l’ABS. Il reste cependant plus fragile que ce dernier, même si depuis peu, certains PLA « améliorés » ont fait leur apparition, comme le PLA+, censé cumuler les avantages du PLA (facilité d’impression) et de l’ABS (solidité).

 

Plateau (ou lit)

Plaque sur laquelle est imprimée la pièce. Pour améliorer l’adhésion de la pièce sur le plateau, il est possible d’ajouter de nombreux éléments disponibles dans le commerce (plaque de verre, miroir, Buildtack, scotch 3m, laque, colle, etc.). On peut également ajouter un radeau ou une bordure à notre pièce directement depuis le slicer.

 

PTFE

Polytétrafluoroéthylène. Polymère possédant une excellente résistance thermique ainsi qu’un coefficient de frottement extrêmement faible. C’est pour cela que cette matière a été choisie pour élaborer le tube qui permet d’amener le filament du feeder à la tête d’extrusion.


R

 

Radeau (Raft)

On retrouve cette option dans le slicer avec la bordure (brim) et la jupe (skirt). C’est une couche imprimée sous le modèle afin d’améliorer l’adhérence et éviter l’effet « pied d’éléphant » que l’on peut rencontrer parfois à la base des pièces imprimées. Parfait pour les impressions de grand volume afin d’éviter le décollement (warping), il se retire une fois l’impression terminée, tout comme la bordure. Attention toutefois, il est parfois difficile à retirer.

 

Reprap

Contraction de l’anglais Replication Rapid prototyper, pouvant se traduire par concepteur de réplication rapide. Reprap est un projet britannique de l’Université de Bath, visant à créer une imprimante tridimensionnelle en grande partie auto-réplicative et libre sous licence Licence publique générale GNU. RepRap désigne également les imprimantes 3D réalisées par le projet RepRap. Ce projet/machines réelles est maintenant développé très activement par une communauté mondiale, à la manière du logiciel libre.

 

Rétraction

Lors du déplacement de la buse, le filament est ramené en arrière afin d’éviter que celui-ci se dépose sur la pièce, notamment lors du passage vers un point éloigné de la pièce. Bien régler la rétraction dans le slicer est essentiel pour éviter notamment les effets de « stringing » (petits filaments entre deux parois verticales d’une pièce).


S

Slicer

Logiciel qui permet de convertir un fichier stl en un fichier Gcode interprétable par l’imprimante. Il va découper la pièce couche par couche pour indiquer à l’imprimante comment « dessiner » en 3d votre modèle. Certains sont gratuits, comme Cura, Ideamaker ou slic3r, d’autres payants comme Simplify3D. Il est important de bien le paramétrer selon votre imprimante et le type de filament utilisé. Vous retrouverez les liens vers les différents slicer ici.

 

STL

Standard Tesselation Langage. Format de fichier de modélisation 3d. Une fois traité par un logiciel de tranchage (slicer), le fichier stl est « traduit » en Gcode pour être ensuite imprimé. Attention, un fichier stl ne peut pas directement être imprimé par une imprimante Reprap!


T

 

Tête d’impression / tête d’extrusion (Extrudeuse)

Pièce de l’imprimante par laquelle sort le filament. Une fois dans la tête, le filament est chauffé par le corps de chauffe, puis sort par la buse. Différents matériaux et différents types de tête peuvent être adaptés sur la CR-10 permettant de monter plus haut en température (idéal pour certains filaments comme le carbone par exemple) ou d’imprimer plus rapidement que la tête d’origine.

Thermistance

Avec la cartouche de chauffe, c’est l’autre élément essentiel de votre tête d’extrusion. Agissant comme une sonde, elle va détecter la température du corps de chauffe et la réguler pour qu’elle corresponde à la température d’impression que vous aurez choisie dans votre slicer. Il est utile, voire obligatoire dans le cas d’un changement de tête, de la calibrer. Vous trouverez le tutoriel pour le faire ici.


W

 

Warping

Effet de décollement de la pièce, notamment au niveau des coins, lié à la rétractation du filament lorsqu’il refroidit. Plus ou moins prononcé, l’impression peut s’en trouver fortement dégradée si le décollement est trop important. Pour contrer cet effet, on peut rajouter une bordure ou un radeau à notre pièce ou utiliser des produits comme la laque, le scotch, la colle. Un plateau chauffant permet aussi d’éviter le phénomène.