Ventiler le boîtier de contrôle avec 2 ventilateurs 12 cm

Tutoriel écrit par Ryad Boonooa du groupe Facebook.


 

Il vient rapidement à l’esprit de tout heureux possesseur de CR-10 que c’est une super machine mais qu’elle pourrait être plus silencieuse.

Une partie de ce bruit vient des ventilateurs du boîtier de contrôle. Celui-ci comporte 3 ventilateurs. Deux qui tournent en permanence : un de 40 x 40 x 20 mm positionné à l’arrière du boîtier, qui souffle très fort, et un de 50 x 50 x 10 mm qui souffle aussi pas mal sur la carte mère. Le troisième, le plus bruyant, est à l’intérieur du boîtier d’alimentation ou PSU (Power Supply Unit). Il se met en route uniquement quand une température seuil est dépassée.


Avantages :

  • Ventilateurs peu chers et très silencieux.
  • Facile à mettre en œuvre.

 

Inconvénients :

  • Le flux d’air peut varier en fonction des designs et des ventilateurs.
  • Perte de garantie PSU.
  • La solution que j’ai choisie n’est pas fixée au boîtier. MAJ à suivre quand le design sera plus abouti.

 

 

Il y a plusieurs méthodes pour se débarrasser du bruit de ces ventilateurs. La première consiste à les changer par des ventilateurs plus silencieux de même taille (Noctua, Noise Blocker, AAB Cooling etc). La deuxième consiste à adapter des ventilateurs de 12 cm de PC et de les remplacer.

 

Cette solution comporte 2 avantages :

  1. Les ventilateurs silencieux de 12 cm sont beaucoup moins chers que les petits Noctua.
  2. Ils brassent beaucoup d’air et sont très silencieux.

ATTENTION: comme toute modification de boîtier ou de PSU, celle ci peut entraîner des dommages irréversibles à votre imprimante.

Elle implique de savoir ce que l’on fait un minimum étant donné qu’il y a du 220 V qui arrive au boîtier, et elle annule la garantie pour ce qui est de la modification du PSU.

 


Étapes de montage

  • Imprimer les supports choisis, il existe plusieurs design possibles sur Thingiverse :
  1. Celui ci que j’ai expérimenté.
  2. Celui-ci.
  3. Ou encore celui-là.
  • Démonter le capot de dessous du boîtier. Il y a 5 petites vis à retirer.

 

  • S’assurer que la prise de courant est débranchée du boîtier.

 

  • Démonter le PSU en dévissant les 6 vis qui la retiennent sur le côté du boîtier. Pour sortir le PSU du boîtier, il faut le mettre en travers et forcer un peu sur la paroi du boîtier de l’imprimante. Attention, les fils qui la relient aux connecteurs de l’arrière du boîtier sont courts et il faut prévoir de quoi caler le PSU sur le plan de travail pour éviter de tout débrancher.

 

 

  • Dévisser les vis du capot du PSU sur lequel est vissé le fan. Il y a de petits vis courtes cruciformes qui le retiennent sur tout le pourtour du PSU. L’une d’entre elles est sous l’étiquette de garantie, garantie qui sera de fait annulée. Attention à ne pas dévisser les vis qui tiennent les composants.

 

 

  • Débrancher le fan du capot sur le circuit imprimé à l’intérieur du PSU, puis le dévisser du capot.

 

 

  • On peut à ce stade choisir de remplacer les deux ventilateurs restants par des modèles plus silencieux pour garder un flux d’air orienté sur la carte mère et extraire l’air chaud du boîtier, ou de tout retirer, et de laisser l’air apporté par les deux ventilateurs de 12 cm s’évacuer naturellement par les ouïes du boîtier. J’ai choisi la première solution par sécurité et parce que j’avais déjà acheté deux ventilateurs AAB Cooling. Il faut être conscient que toute modification au doigt mouillé de la ventilation du boîtier comporte des risques car elle n’a pas été spécifiquement étudiée par un bureau d’étude, contrairement à la solution d’origine qui a (normalement) été validée. En fonction des ventilateurs choisis et de leur implantation, la qualité du refroidissement des pièces critiques peut varier énormément.

 

 

  • J’ai soudé les 2 ventilateurs 12 V ainsi que le 40 x 40 x 20 mm sur des connecteurs de batterie de modélisme (que j’avais en stock), pour les brancher sur l’alimentation de ce dernier. C’est la solution qui me semblait la plus simple et la plus accessible, mais d’autres choix s’offrent à vous :

Le 12 V est présent sur tous les ventilateurs et à plusieurs endroits dans le boîtier. Attention à ne pas connecter vos ventilateurs sur la prise restant libre sur la carte mère de la CR-10, ou sur le ventilateur de buse : leur tension varie et est contrôlée en fonction du pourcentage de ventilation choisi dans le GCODE du fichier à imprimer.

 

 


 

D’autres connecteurs peuvent bien sûr être utilisés, JST, Molex, les courants étant très faibles il n’y a pas de précaution particulière à prendre, à part d’éviter les courts circuits et les inversions de polarité.

Il suffit ensuite de remonter tout cela dans l’ordre inverse et de poser le boîtier sur ses nouveaux pieds ventilos.